Actualités

Exposition "Ubu sous la dalle"


Ubu sous la dalle
10e anniversaire de l’occultation du T.S. André Blavier (1922-2001 vulg.)


Exposition iconoclaste, artistique et littéraire
10 juin-27 septembre 2011
À l’Archéoforum de Liège - Place Saint-Lambert


Exposition


Souhaitant évoquer tout à la fois le pouvoir et la littérature, littérature qui constitue le thème des Journées du patrimoine de septembre 2011, l’Archéoforum de Liège célèbre cet été Ubu d’Alfred Jarry (poète, romancier et dramaturge français, 1873-1907). Le titre de l’événement Ubu sous la dalle se réfère à sa pièce pour marionnettes, Ubu sur la butte, réduction en deux actes d'Ubu roi qui en compte cinq. Il rappelle aussi le Jarry sur la butte, spectacle monté, en 1970, à l’Elysée Montmartre, une salle de catch, par Jean-Louis Barrault après son éviction de l’Odéon.
Devenu l’un des grands classiques de la littérature, ce cycle littéraire iconoclaste, farce construite sous forme de palimpseste et inspirée de Shakespeare et de Rabelais, s’ouvre avec l’Ubu roi, créé en 1896. Ubu roi décrit l’assassinat du roi Venceslas de Pologne et la grotesque prise du pouvoir par Père Ubu. Une aventure qui tourne court vu ses curieuses méthodes de gouvernement qui suscitent aussitôt des troubles dans tout le pays. Dans Ubu cocu, le Père Ubu suspecte Madame de le tromper avec Memnon, et échafaude un plan pour les démasquer. Avec Ubu enchaîné, l’anti-héros ne veut plus être roi et décide de se faire esclave, de manière si tyrannique qu’il sème vite le trouble dans la patrie des hommes libres où il s'est réfugié après le désastre de Pologne.
Figure mythique, Ubu va connaître une destinée exceptionnelle, inspirant de nombreux écrivains et artistes. Ambroise Vollard continuera la geste du personnage, avec les différents épisodes de son Ubu colonial. Robert Florkin nous offrira un Ubu pape puis un Ubu dieu, Patrick Rambaud un Ubu président et André Stas une version lipogrammatique à la Perec Ubu roi ou la Disparition du tyran polonais. Après Pierre Bonnard et Georges Rouault, Ubu inspirera la plupart des surréalistes et apparentés (Léo Dohmen, Max Ernst, Maurice Henry, Dora Maar, René Magritte, Roberto Matta, Joan Miro, Pablo Picasso, Man Ray, Yves Tanguy, ...) Les illustrateurs furent légion (n'en citons que quelques-uns : Jean Martin-Bontoux, Jacques Carelman, Gil Chevalier, Norbert Choquet, Géo Drains, André François, Aline Gagnaire, Bill Griffith, Paul Marionnet, Henry Meyer, François Monet, Ricardo Mosner, Jérôme Ruiller). Jan Lenica mit Ubu en film d'animation. Jean-Christophe Averty l'adapta de façon inoubliable pour la télévision. Roland Topor réalisa décors et costumes pour une version scénique à Chaillot mais aussi pour un opéra Ubu rex, créé à Munich sur la musique de Krzysztof Penderecki. Et les bédéistes ne sont pas en reste : ainsi Daniel Casanave, F'murr, Emmanuel Reuzé, Franciszka Themerson.
L’exposition présentée cet été à l’Archéoforum de Liège, qui abrite les vestiges d’un haut lieu de pouvoir pendant près de huit cent ans, se veut un hommage à l’anticonformiste André Blavier, bibliothécaire, écrivain et pataphysicien verviétois, né en octobre 1922 et mort en juin 2001. Fondateur en 1952 avec Jane Graverol de la revue Temps Mêlés, auteur de plusieurs ouvrages dont Occupe-toi d’homélies et Les Fous littéraires, il livra en 1970, sous le titre de L’Ubu rwè mètou è lidgwès, une traduction en wallon de Liège d’Ubu roi.

Le commissariat de l’exposition a été confié à André Stas, écrivain, collagiste, pataphysicien et fils spirituel de Blavier. À son initiative, évocation littéraire et arts plastiques sont convoqués pour un mariage sous le signe de la contestation et de l’ironie. Parmi les artistes invités : Eka Acosta, Martin Amstutz, Jacques Ancion, Willy Antoine, Fernando Arrabal, Christian Arnould, Jean-Christophe Averty, Enrico Baj, Marco Baj, Tristan Bastit, Carlo Battisti, Muriel Belin, The Big Bosse de Nage, Jacques Charlier, Compagnia degli Scarti,  Mario De Carolis, Marc Decimo, Francesco Del Zompo, Riewert Ehrich, F'Murr, Franz, Georges Glaser, Manu Gomez, Emily Joe, Claire Kirkpatrick, Barbara Leboeuf, Capitaine Lonchamps, Tania Lorandi, Daniel Madrid, Frank Maieu, Marcel Mariën, Alain Mignien, Sandro Montalto, Guillaume Po, Poliedro Design, Rudolf Schönwald, André Stas, Le Tampographe Sardon, Geneviève Vander Wielen, Sebastiano Zampini, Muriel Zanardi, Christian Zeimert, et bien d'autres…en l’absence de Jacques Lizène..


Cliquez sur ce lien pour consulter le programme complet des animations.

Cliquez sur ce lien afin de découvrir le reportage réalisé par Télévesdre sur l'exposition.

Cliquez sur ce lien afin de visionner le reportage de Télévesdre sur André Blavier.




« Retour