Actualités

Un colloque dédié à l'art mosan en novembre

L’Œuvre de la Meuse

Orfèvrerie mosane XIIe-XIIIe siècles

 

Comme le reflètent le site internet d’Europae Thesauri et la newsletter du Trésor de la Cathédrale de Liège (http://www.europaethesauri.eu/journee-d-etudes.html http://tresordeliege.be/loeuvre-de-la-meuse ), Liège va être la capitale de l’orfèvrerie mosane des XIIe et XIIIe siècles le vendredi 14 novembre prochain.
« L’Œuvre de la Meuse », c’est-à-dire l’orfèvrerie mosane, se cherche en effet. D’expositions en colloques, de recherches spécialisées en bibliographies multiples, elle n’a jamais fait l’objet d’un inventaire systématique. On a parfois l’impression, après la prestigieuse exposition Rhin-Meuse (Cologne, Bruxelles, 1972) dont l’ombre plane toujours et à laquelle les Liégeois ont collaboré, que personne ne peut – « pouvoir » dans le sens « n’avoir pas la possibilité » ou même dans le sens « n’avoir pas la capacité » – faire mieux.
Et pourtant l’étude de l’art mosan a bien évolué depuis lors, dans toutes ses branches : l’art mosan se distingue progressivement, mais sûrement, des autres. L’émaillerie, comme à Limoges, est de plus en plus connue. Plus largement, l’orfèvrerie mosane constitue un premier bon angle d’attaque et l’Institut du Patrimoine wallon a directement accepté de prendre en charge, dans le cadre du partenariat Archéoforum-Trésor, la mise sur pied d’une journée d’études qui accueillera à Liège les meilleurs spécialistes belges et étrangers.
L’expérience de Limoges est stimulante pour chercher à organiser internationalement la recherche scientifique et pour lancer quelques initiatives révélées lors de cette journée.
La réunion internationale à l’Archéoforum et au Trésor de la Cathédrale de Liège les 13-15 novembre 2014 d’Europae Thesauri, association européenne de Trésors et de Musées d’églises, dont le siège social est au Trésor, a été choisie comme l’occasion de lancer une entreprise scientifique de haut niveau qui regroupe de nombreux soutiens, muséaux et universitaires, sous l’égide de l’Institut du Patrimoine wallon.
Le but de cette conférence de presse est d’insister sur l’inscription obligatoire à cette journée, comme le stipule en détail les liens internet ci-dessus. Journée d’études, publications et internet seront ainsi les trois clés de la réussite de l’œuvre de la Meuse.

 

Quand ? Le vendredi 14 novembre 2014 de 8h30 à 17h (avec possibilité d’excursion scientifique à Visé et Maastricht le samedi 15 novembre).

 ? Université de Liège Espace Opéra, place de la République française B-4000 Liège (entrée à côté de l’hôtel Ibis).

Infos, inscriptions et tarifs ? www.europaethesauri.eu

« Retour