Vous êtes ici : Accueil >> La place Saint-Lambert >> Histoire >> Le site

Le site

Site primitif de Liège
 
Liège est fille de la Légia autant que de la Meuse. Au fil des siècles, un ensemble de cours d’eau a peu à peu modifié le relief du vallon descendant du plateau hesbignon vers la Meuse. Deux de ceux-ci, le rieu de Coqfontaine et le rieu du Bois vont se rejoindre pour former la Légia. À sa source, elle est d’ailleurs appelée Glain, Rèwe ou Rieu et ce n’est que plus loin qu’elle prend le nom de «Légia». Cette rivière, au niveau de la place Saint-Lambert, a formé un cône de déjection, sorte de promontoire limoneux surélevé par rapport aux crues de la Meuse et à l’abri des vents du nord. Toutes les qualités nécessaires sont réunies pour faire de cet îlot naturel un lieu de passage et de vie.

Dès la Préhistoire, les hommes y ont trouvé d’utiles ressources. L’eau potable est puisée dans la rivière. Les collines avoisinant le site fournissent, elles, le gibier et le bois nécessaire à la construction et au chauffage. Sans négliger le fait que le fond de la vallée sert, dès le Néolithique, de pâture aux animaux.

Cet îlot de limon fertile est aussi l’emplacement choisi au Ier siècle ap. J.-C. pour installer une grande villa gallo-romaine. Puis, vient le premier village du haut Moyen Âge, lieu du martyre de l’évêque Lambert. Centre politique et religieux de Liège, la place Saint-Lambert ne dément pas son attrait depuis 9000 ans.

Écrit sur base d’un texte fourni par M. Joseph Deleuse.