Vous êtes ici : Accueil >> La place Saint-Lambert >> Histoire >> La révolution liégeoise

La révolution liégeoise

 La révolution liégeoise
La révolution d’août 1789 ne vise pas à renverser le prince-évêque Hoensbroeck mais simplement à accorder une meilleure représentation des villes dans le gouvernement de la principauté (abolition du règlement de 1684). C’est «l’Heureuse Révolution», car pas une goutte de sang n’a été versée, mais Hoensbroeck préfère fuir pour demander de l’aide à la haute cour de justice de l’Empire.
 
La Révolution se durcit et c’est dans ce contexte qu’est voté le démantèlement de la cathédrale Saint-Lambert comme symbole de l’Ancien Régime. Dépouillée de son mobilier avec méthode au profit de la Révolution, la cathédrale devient une carrière, une réserve de matériaux que l’on réemploie dans les chantiers de construction. Il faudra attendre 1827, et un nivellement complet du site, pour que la place, née de la destruction de la cathédrale, prenne le nom de celle-ci.