U bent : Onthaal >> Het Archeoforum >> Museumwinkel >> Nieuws

Nieuws

 
PAtrimoine campanaire 
 
Le patrimoine campanaire de Wallonie : cloches, carillons, horloges [72]
 
Texte de J.-P. de Caluwé, E. Delsaute, P. Dufrêne, C. et S. Joris, B. Mathieu, J.-C. Michallek, J. Renders, C. et P. Slégers;
Namur, Institut du patrimoine wallon, 2010, 64 p.
Prix : 6 €.
 

Des milliers de cloches, une soixantaine de carillons et plusieurs centaines d'horloges monumentales composent le patrimoine campanaire de Wallonie. Souvent placées dans des endroits inaccessibles, ces pièces artistiques, fruits de notre riche histoire industrielle, sont peu connues du grand public. Quelle maîtrise de leur art ne faut-il pas aux mouleurs, aux fondeurs, aux ferronniers, aux musiciens, aux carillonneurs, aux horlogers, aux charpentiers, aux électroniciens pour réaliser ces chefs-d'oeuvre et pour continuer à les faire vivre ! Merci à eux.
Ce Carnet se donne comme objectif d'attirer le regard sur ces merveilles artistiques, de donner quelques pistes pour les redécouvrir et d'offrir l'occasion à chacun de s'approcher de ce monde ancré dans notre subconscient.

Patrimoine de Virton 
 
Le patrimoine de Virton [71]
 
Texte de Denis Henrotay, Guido Hossey et Gaëtane Warzée;
Namur, Institut du patrimoine wallon, 2010, 48 p.
Prix : 5 €.
 

Anciennement dépendant du comté de Chiny, pour relever ensuite du duché de Luxembourg jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, Virton est notoirement reconnu aujourd’hui comme capitale de la Gaume, région de la Lorraine belge au patois apparenté au
français. L’occupation humaine est manifeste dès le Néolithique. Mais c’est surtout lors de l’époque gallo-romaine qu’un vicus de plus de 40 ha se développe sur le territoire de Saint-Mard, localité rattachée à Virton depuis la fusion des communes en 1977. Quant à la bourgade de Vetus Vertunum, au nom mentionné tardivement dans les textes, elle prend naissance au Ier siècle en amont du confluent de la Vire et du Ton. La ville de Virton entre véritablement dans l’histoire en 1270, année de la charte d’affranchissement octroyée par le comte de Chiny. De plan circulaire ceinte par un rempart cantonné de onze tours, la ville prospère durant leMoyen Âge jusqu’au milieu du XVIIe siècle, époque à laquelle l’émergence des États modernes la démilitarise. L’Époque contemporaine avec l’implantation d’un réseau ferroviaire, les désastres de la Grande Guerre et l’urbanisation massive du XXe siècle façonnera le visage du Virton actuel. Celui-ci conserve aujourd’hui des éléments patrimoniaux multiples trouvant écho dans les collections des Musées gaumais, institution incontournable qui fédère le patrimoine des dix communes constituant l’arrondissement de Virton.

Patrimoine de Beauraing 
Beauraing et son château [69]
 
Texte de François Moreau;
Namur, Institut du patrimoine wallon, 2010, 56 p.
Prix : 6 €.
 

Ce Carnet du Patrimoine veut vous faire découvrir un ensemble patrimonial méconnu au sein de la ville de Beauraing. Le domaine du château de Beauraing appelle à la promenade et à la découverte de son passé. Les pierres et éléments armoriés évoquent les familles qui ont marqué la ville de Beauraing, ce sont les de Beauraing, de Berlaymont, de Beaufort-Spontin et d’Osuna. Aujourd’hui, le château, privé, connu sous le nom de Castel Sainte-Marie accueille des hôtes de passage, tandis que le parc du Castel Saint-Pierre, propriété de la ville de Beauraing, ouvre ses grilles aux promeneurs.

Patrimoine de Mellet 
 
Le patrimoine de Mellet [68]
 
Texte de Lucien Michaux;
Namur, Institut du patrimoine wallon, 2010, 64 p.
Prix : 6 €.
 

Mellet, proche de Charleroi, était frontière du duché de Brabant jusqu’à la Révolution française. La voie romaine qui traverse le village au nord et la présence du vicus romain des Bons Villers ont très tôt favorisé son développement. L’église classée a déjà sa longueur actuelle au VIIe-VIIIe siècle. Sa géologie particulière participe à son expansion par l’apport de pierres pour la construction et de chaux pour les terres agricoles. Le musée situé dans un donjon médiéval classé témoigne de la présence de vingt-deux fabricants de tuile. Le seigneur local va embellir l’église et les boiseries en témoignent abondamment. De grandes chapelles et fermes ancestrales jalonnent son paysage.
L’ombre de saint Mutien-Marie et sa procession attirent des pèlerins. Bref, une petite entité au patrimoine très riche.

Jeu Duodecim 
Duodecim Scripta (jeu)
Marc Laceur (éditeur et fournisseur). 22,80 €

Ce jeu dit des «Douze caractères» est une reconstitution d’un jeu qui avait cours au temps de l’Empire romain. Le principe est celui d’un jeu de course pour deux personnes où la stratégie l’emporte sur le hasard. Le matériel de jeu (plateau, dés, pions) a été réalisé tout en bois et les règles sont disponibles en cinq langues. De quoi passer quelques soirées bien romaines…

 
Jeux et jouets à travers les âges 
"Jeux et jouets à travers les âges. Histoire et règles de jeux égyptiens, antiques et médiévaux"
Catherine Breyer
Éditions Safran, 2010. 233 pages, 45 €
 
[…] Ludere, ridere occ est vivere. Jouer, rire, ça c’est vivre.
 
La formule est ancienne et avérée. Mais à quoi jouait-on il à 1000, 2000, 3000 ans? Que sont les Latroncules? Comment gagne-t-on au Senet? Ces réponses et celles à bien d’autres questions, vous les trouverez en consultant le livre de l’archéologue Catherine Breyer «Jeux et jouets à travers les âges». L’auteure s’est basée sur des études scientifiques et des découvertes archéologiques pour non seulement nous conter l’histoire de nombreux jeux antiques et médiévaux mais également pour recréer, chose inédite, les règles et plateaux de jeux anciens (reproductions en annexe).
 
Spinoi
Le "Spinoi" à Rebecq (Brabant wallon) : site mésolithique ancien sur loess.
Sous la direction de Dominique Bosquet
Etudes et Documents. Archéologie 16. 151 pages, 18 € (TTC)
.
 
Depuis sa reconnaissance en 1885 par M. De Puydt, le Mésolithique belge a fait l'objet de nombreuses études, principalement en Campine, en Flandre sableuse et dans la vallée de la Meuse. Dans ce cadre géographique large, la bande loessique de la Moyenne Belgique, qui comprend le Hainaut, le Brabant et la partie Hesbignonne de la province de Liège, forme très nettement un hiatus. L'intense exploitation agricole dont ces terres sont l'objet depuis la période romaine a en effet provoqué une forte érosion et détruit la qusi-totalité des sites de plein air du Tardiglaciaire et du début de l'Holocène.
 
Deux exceptions ont cependant été rencontrées jusqu'ici : le site de la place Saint-Lambert à Liège, soit un contexte très particulier de plaine alluviale, et "Le Spinoi" à Rebecq, objet du présent volume. Indécelable en surface, ce gisement daté du Mésolithique ancien n'aurait probablement jamais été découvert sans les travaux archéologiques réalisés sur le tracé occidental du TGV. L'étude pluridisciplinaire du site a permis de démontrer son degré satisfaisant d'intégrité spatiale, autorisant, entre autres, quelques hypothèses sur le fonctionnement du campement.
 
La fouille du "Spinoi" apporte ainsi un complément aux connaissances sur le Mésolithique ancien de nos régions et elle démontre, par ailleurs, qu'il faut croire à la possibilité d'autres découvertes dans les loess de Moyenne Belgique, juqu'à alors réputés perdus pour la recherche centrée sur cette période de notre passé.
 
    
 
Histoire de Liège
Histoire de Liège.
 
 
Texte de Micheline JOSSE - deuxième édition augmentée et revue par Claudine SCHLOSS;
Liège, Ville de Liège - 5ème département, 2009, 32 p.
Prix : 2,50 €.
 

Un coup d’œil. Une fenêtre entrebâillée. Appelez-le comme vous voulez mais c’est l’intérêt premier de ce petit indispensable pour qui veut un aperçu du passé de Liège sans s’embourber dans les méandres de l’Histoire. Ce petit livre, très richement illustré, brosse en quelques pages le développement de la ville, sa place sur la scène internationale, son patrimoine d’hier et d’aujourd’hui. En bref, de quoi briller en société à peu de frais…

    
 Charles le Téméraire
Charles le Téméraire. De la violence et du sacré 
Texte de Philippe George et Jean-Louis Kupper;
Liège, Editions du Perron, 2008, 96 p.
Prix : 20 €.
 
Un livre passionnant, mené comme une enquête, sur l'un des joyaux les plus beaux et les plus énigmatiques de l'histoire de Liège. Ce volume présente deux parties sur l’histoire et l’art de l’époque, exposées par des spécialistes du sujet.

 Parcs et jardins en Wallonie
Parcs et jardins en Wallonie
 
Texte de Nathalie de Harlez de Deulin;
Namur, Institut du patrimoine wallon, 2008, 464 p.
Prix : 55 €.
 
C'est cet important patrimoine paysager qui est présenté au grand public à travers cet ouvrage très complet. Après une analyse de sources documentaires, un exposé historique et l'évocation de certains créateurs, l'auteur, Nathalie de Harlez de Deulin, historienne de l'art forte de douze années d'expertise en la matière, propose une découverte thématique des parcs et jardins de Wallonie. Jardins d'église, jardins d'eau, jardins botaniques, jardins productifs mais également constructions et ornements de jardins sont abordés en détails, le tout agrémenté d'un dictionnaire des créateurs.
 
Ce luxueux volume se veut donc une sorte de kaléidoscope des jardins de Wallonie dont l'abondance et la richesse patrimoniale fournissent autant d'impressions successives et d'empreintes particulières. Une somme à mettre entre les mains de tous les passionnés du genre.

Génération patrimoine 
Génération patrimoine 
Vingt ans de Journées du Patrimoine en Wallonie 
Texte de Nicole Plumier (dir.);
Namur, Institut du patrimoine wallon, 2008,  150 p.
Prix : 25 €.
 
En vingt ans, les Journées du Patrimoine en Wallonie ont largement contribué à la valorisation du Patrimoine wallon en dévoilant à un très large public la richesse et la diversité de centaines de monuments classés ou non, d'ensembles architecturaux et de sites archéologiques, sans négliger les éléments plus modestes, mais quotidiens, qui font partie de notre cadre de vie.
Grâce au dynamisme du monde associatif, très actif dans notre Région, grâce à la générosité de dizaines de propriétaires privés, grâce à la participation des pouvoirs publics, la sensibilisation au patrimoine a accompli des pas de géant en une génération.

Liège Panoramique 2
Liège Panoramique 2
 
Photographies de Patrick Christodouléas et Philippe Debooser;
Liège, Prise de vue, 2008, 109 p.
Prix : 25,95 €.
 
Encouragés par le succès immédiat de notre premier volume, Liège Panoramique, nous avons décidé de renouveller l'expérience. Séduits sans doute par l'originalité de notre approche, de nombreux lecteurs nous ont d'ailleurs fait remarquer qu'il restait à Liège pas mal de coins pittoresques qui méritaient, eux aussi, d'être traités en grande largeur. Nous avons donc tenu compte de leurs observations.
Afin de donner au lecteur une petite idée de l'intense vie folklorique que connaissent Liège et toute la Wallonie, nous avons inclu quelques instantanés pris lors de diverses manifestations festives dans la Cité Ardente et dans d'autres villes.