Actualités

Nouveaux sondages archéologiques


Armature trapézoïdale caractéristique de la fin du Mésolithique, trouvée en 2000 dans le comblement d'un ancien chenal de la Légia
À partir de la fin du mois de février 2011, le Service de l’Archéologie de Liège (SPW, DGO4, Direction de Liège 1) va entreprendre la réalisation d’un sondage diagnostic d’emprise restreinte (3 à 4 m² tout au plus) au sein des couches préhistoriques préservées sous la dalle de l’Archéoforum. Cette opération ponctuelle, et limitée dans le temps, s’inscrit dans le cadre du développement des connaissances relatives aux occupations mésolithiques et néolithiques de la place Saint-Lambert. Le principal objectif poursuivi est la détermination de la nature et de la dynamique de mise en place d’un dépôt de limon argileux appréhendé en plusieurs endroits du site au cours de campagnes de fouilles précédentes et qui contient un nombre élevé de vestiges (silex taillés, ossements, amas de pierre, …) attribués à une, voire à plusieurs, occupation(s) du Mésolithique récent (+/- 6000 av. j.-c.). À ce stade de la recherche, l’interprétation pédologique et géologique qui est faite de ce dépôt diffère sensiblement selon les scientifiques (géologue et pédologue) qui en ont assuré l’étude. La présente intervention sera menée avec la collaboration de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique qui assurera l’enregistrement et l’examen des informations paléoenvironnementales (géologie, palynologie, anthracologie, …).

Légende de l'illustration : "Armature trapézoïdale caractéristique de la fin du Mésolithique, trouvée en 2000 dans le comblement d'un ancien chenal de la Légia"
( Copyright : Photo - Ph. Géron, In Situ - Inphographie - E. van der Sloot, In Situ.)


« Retour